Comment Soigner l’eczéma avec du miel ?

eczéma-miel

Qu’est-ce que l’eczéma ?

C’est une dermatite atopique qui provoque une inflammation de la peau très gênante : sécheresse cutanée, rougeurs, démangeaisons et vésicules gâchent la vie personnelle et sociale des malades. Fragilisée, la peau devient vulnérable aux bactéries et champignons.

Des origines plus ou moins identifiées

Les symptômes apparaissent souvent dans l’enfance chez des sujets prédisposés génétiquement à l’atopie, hypersensibilité de l’organisme à l’environnement. L’eczéma s’associe souvent à des signes allergiques tels que l’asthme ou la rhinite. La peau réagit fortement à divers allergènes alimentaires ou de contact difficiles à déterminer. Produits laitiers, noix, arachides, blé, ingrédients de produits d’hygiène, acariens, tissus synthétiques, autant d’éléments déclencheurs potentiels. Les malades ont recours à des tests d’allergie et à leur propre expérience pour apprendre à gérer leurs poussées.

Éléments aggravants et solutions

Les crises sont souvent lancées ou prolongées par le stress. C’est un cercle vicieux : la crainte de l’eczéma provoque son apparition. Visibles, les symptômes créent un malaise du malade qui appréhende le regard des autres et vit dans une angoisse permanente. À ces difficultés s’ajoutent les démangeaisons parfois nocturnes qui empêchent un sommeil réparateur. Au niveau médical, la peau parfois à vif est à la merci de diverses infections qu’il ne faut pas négliger.

Il n’existe pas de traitement qui guérisse l’eczéma, mais il est possible de faire disparaître ses symptômes et d’éviter les crises :
– Porter des vêtements en coton.
– Utiliser un savon spécial sans allergènes.
– Hydrater la peau au maximum.
– Si l’air ambiant est trop sec, installer un humidificateur.
– Faire des tests d’allergie et supprimer les contacts avec les allergènes. Par exemple, il existe du linge de lit anti-acariens bien utile à ceux qui y réagissent.
– Apprendre des techniques de relaxation pour gérer le stress.

Les crèmes à base de cortisone sont à prendre sur de courtes durées et uniquement sur prescription médicale. Il vaut mieux les garder pour les cas extrêmes et tenter les remèdes naturels avant d’y recourir.

Une méthode naturelle millénaire, l’usage du miel de Manuka

L’hydratation de la peau peut vite devenir un casse-tête. Toutes les crèmes hydratantes contiennent des dizaines de produits chimiques. Paradoxalement, les grands allergiques ne supportent parfois pas les crèmes spécifiques aux peaux atopiques. Pour éviter les allergènes, il peut être intéressant de se tourner vers les produits naturels. Consommé par les chasseurs-cueilleurs préhistoriques, le miel fait partie de notre alimentation depuis des millénaires. C’est à partir de l’Egypte antique qu’on trouve des témoignages de son usage externe : il recouvre les plaies des blessés. Il apparaît aussi comme aide à la cicatrisation des soldats lors des deux guerres mondiales. Ses propriétés antibactériennes sont désormais scientifiquement prouvées, il réussit même à empêcher les infections aux bactéries antibiorésistantes. Sur les brûlures, son efficacité cicatrisante est la même que le tulle gras.

Ces capacités dignes de produits artificiels sont dues aux enzymes qui le composent. Elles ont un intérêt évident pour les dermatites atopiques sur lesquelles on peut tenter cette méthode :
– Laver et rincer soigneusement les zones touchées et les sécher en les tamponnant doucement.
– Appliquer du miel bio pur, un miel de manuka de préférence, pour être sûr de sa qualité et de l’absence d’additifs.
– Faire poser 10 minutes puis rincer à l’eau claire.

Les résultats apparaissent au bout de trois ou quatre applications. En cas de forte poussée, il faut augmenter la quantité et la fréquence :
– Après lavage, déposer sur les rougeurs une épaisse couche de miel auquel on a ajouté quelques gouttes de teinture-mère de propolis.
– Attendre 30 minutes avant de rincer.
– Renouveler chaque jour jusqu’à amélioration.

Si aucune évolution positive n’est constatée, le recours au médecin devient nécessaire. Attention : le miel peut contenir des traces de toxine botulique nocive pour les enfants de moins d’un an, il est donc totalement déconseillé de l’utiliser sur ceux-ci.

Présent depuis la nuit des temps, le miel possède bien des vertus pour l’homme. Pour réparer une peau en souffrance, cela ne coûte rien de le tester. Associé à une vie plus sereine, il peut devenir un allié de poids contre l’eczéma.